BIOGRAPHIE









Vernissage du mois d'avril 2014



Découvrez les infos Facebook

 

Au fil des expositions sa veine artistique s’épure, part vers l'essentiel. Les couleurs s’affranchissent du superflu pour s’inspirer de nuances minérales, jouer avec l’éclat des pierres semi précieuses, s’inspirer de la terre et de ses sédiments.

L’émotion est à la mesure du souffle créatif, un souffle soutenu par la personnalité chaleureuse, attentive, profonde du peintre, un souffle qui se maintient au travers des recherches artistiques, refusant la facilité et la complaisance. Quelle que soit la gamme chromatique associée, chacune des créations de MICHEL ROMUALD est une la retranscription d’un sentiment ou d’un ressenti, mais aussi un partage, une transmission, une main tendue vers l’autre.

Résolument positifs, l’homme et l’artiste protègent leur intégrité, filtrent les influences et dégagent par la force de leur mental des ondes précieuses."
Claudine DUFOUR-MEURISSE

Démarche artistique
Je réalise mes œuvres dans l'instant, dans l'immédiateté de la création.
J’effectue un travail de recherche des couleurs que privilégie l'acrylique, les médiums, les éléments et matières naturelles afin de développer une esthétique nouvelle et authentique.

L’utilisation des montages en contiguïté ou en superposition me permettent de structurer des formes et reliefs qui laissent entrevoir des mouvements provocants et interrogatifs.

Grâce à l’énergie libératrice et généreuse qui m’accompagne, il m’est logique de définir et d’édifier ma peinture à partir de techniques qui me sont propres. Ces techniques utilisées laissent entrevoir de façon magique des lueurs perceptibles surtout dans les œuvres sombres. Je considère le noir et les couleurs foncées comme des symboles de force, de style, de mélancolie et en même temps certains médiums et techniques que j’emploie, donnent un sens onirique, fantaisiste, lumineux et joyeux à mes œuvres.

Le regard du spectateur creuse les œuvres et les matières à l’aspect bronze en cherchant  le lien étroit entre ma technique et une sculpture, ce qui  le plonge souvent dans un questionnement tout en l’apprivoisant. Je conçois donc que l’abstrait s'apparente à l'extension de l'humain...
Michel ROMUALD